Connect with us

Le commerce agroalimentaire de l’UE continue d’augmenter, après un démarrage lent en 2021

Le commerce agroalimentaire de l'UE continue d'augmenter, après un démarrage lent en 2021

NOUVELLES

Le commerce agroalimentaire de l’UE continue d’augmenter, après un démarrage lent en 2021



Le dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire publié aujourd’hui montre qu’en dépit d’un premier trimestre lent, la valeur totale du commerce agroalimentaire de l’UE (exportations plus importations) pour la période janvier-juin 2021 s’élevait à 157,1 milliards d’euros, soit une augmentation de 3 % par rapport à la même période en 2020. Les exportations ont augmenté de près de 6 % à 95,3 milliards d’euros, tandis que les importations ont baissé de 1 % à 61,8 milliards d’euros, soit un excédent commercial agroalimentaire total de 33,5 milliards d’euros pour le premier semestre. Il s’agit d’une augmentation de 21 % par rapport à la période correspondante de l’année dernière.
Si l’on examine les évolutions mensuelles, les valeurs des exportations agroalimentaires de l’UE en juin 2021 étaient supérieures de 14 % à celles du même mois en 2020, après avoir augmenté régulièrement depuis mars 2021. Les valeurs mensuelles des importations de l’UE en juin 2021 étaient supérieures de 10 % par rapport au même mois en 2020, après avoir suivi une tendance à la hausse depuis mars 2021. Pour janvier-juin 2021, la valeur des exportations vers le Royaume-Uni a baissé de 446 millions d’euros, en baisse de 2 % par rapport au premier semestre 2020. De même, la baisse globale des importations agroalimentaires vers l’UE ont été largement tirées par la réduction des importations en provenance du Royaume-Uni, en baisse de 30 % par rapport à la même période l’an dernier.
Il y a eu une augmentation significative des exportations vers un certain nombre de grands partenaires commerciaux par rapport au premier semestre 2020. Cela comprend les exportations vers les États-Unis, tirées par le vin, les spiritueux, les liqueurs et les préparations de légumes, et les exportations vers la Chine soutenues par une solide performance de viande de porc et de céréales secondaires de l’UE. La valeur des exportations vers la Suisse, la Norvège, Israël et le Canada a également augmenté. La période janvier-juin a également vu la valeur des importations augmenter pour les produits du Brésil, de l’Inde, de l’Australie, de la Serbie et de l’Argentine.
 
Pour en savoir plus
Plus d’informations sont disponibles ici et sur le suivi de la politique agro-commerciale ici.



Ссылка на источник

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in NOUVELLES

To Top
error: Content is protected !!